• Camille Cottani

OBJECTIFS SMART : LA MÉTHODE POUR ATTEINDRE SES OBJECTIFS

Comment atteindre ses objectifs ? C’est pourtant une question simple, mais nous n’avons pas toujours la réponse. Que ce soit sur le plan professionnel ou personnel, il est très commun de travailler d’arrache-pied sans atteindre ses objectifs. Trop peu de volonté ou mauvaise approche ? Si tu es ici, je suis persuadé que le problème n’est pas un manque de volonté. En revanche, tu as très probablement du mal à structurer tes objectifs et concrétiser tes idées. Pour surpasser cela, je te propose de découvrir une méthode de productivité mondialement reconnue : la méthode et les objectifs SMART.


Qu’est-ce que la méthode SMART ?


La méthode SMART est une “technique de management par objectif” créé par Peter F.Drucker. SMART est un acronyme et une mnémotechnique pour les adjectifs suivants : Spécifique, Mesurable, Atteignable, Réaliste, Temporel.


Cette méthode permet de fixer ses objectifs simplement et efficacement. Elle peut être utilisée dans le cadre de l'élaboration de stratégies marketing. Si tu souhaites par exemple, lancer des actions d'inbound marketing, il est essentiel pour améliorer ton taux de conversion, de formuler des objectifs concrets. Grâce aux objectifs SMART, tu vas pouvoir définir des objectifs visualisables et des objectifs clairs. Y a-t-il un intérêt à définir de tels objectifs ? Absolument, car un objectif facilement visualisable est un objectif aisément atteignable. Lorsque tu te lanceras dans l'aventure entrepreneuriale, tu te rendras rapidement compte que les objectifs SMART sont des indicateurs incontournables dans la gestion de projet, le management, le marketing, le coaching et les affaires en général.


Quels sont les objectifs SMART ?


Spécifique


La première étape vers le succès est d’établir la spécificité de ton projet. Tu dois garder en tête que, plus ton objectif est spécifique ou précis, plus il sera atteint facilement. Pour qu’un objectif soit spécifique, il faut respecter quelques règles. Il doit être :

  • clair ;

  • simple ;

  • compréhensible par tous ;

  • interprétable rapidement (évite la complexité).


Pour visualiser plus clairement le principe de la spécificité, prenons trois exemples d’objectifs :

  1. Vivre de ma passion

  2. Lancer un business en ligne

  3. Créer un blog qui rapporte 1 000 € par mois.


Dans le premier cas “vivre de ma passion”, l'objectif est très large. Il est donc difficile de savoir par où commencer pour l’atteindre. Le second exemple “lancer un business en ligne” est un peu plus précis. À l’inverse du premier exemple, la passion est clairement indiquée. Toutefois, lorsque l’on regarde le troisième exemple “créer un blog qui rapporte 1 000 € par mois”, l’objectif final est clairement indiqué. Il est précis et spécifique.


Mesurable


Maintenant que tu as défini la spécificité de ton objectif, tu vas devoir ajouter un critère à ce dernier. Pour améliorer ton objectif, en plus d'être simple, il doit être mesurable. Demande-toi donc : “Comment vais-je mesurer mon objectif ?”. L’utilité de ce second objectif SMART est simple : mesurer ton objectif va te permettre d’analyser l’avancement dans ton projet.


Pour que ton objectif soit mesurable, il faut qu’il réponde aux critères suivants :

  • être quantifié ou qualifié ;

  • défini par un seuil ou un niveau à atteindre.


Prenons une fois de plus un exemple. Admettons que ton intention soit de développer ton réseau et tes contacts, afin de créer une communauté engagée qui te permettra par la suite de vendre tes services et tes formations en ligne. Ton objectif devra donc inclure des indices de mesure tels que :

  • Le nombre d’abonnés que tu souhaites atteindre sur LinkedIn : par exemple 10 000 abonnés.

  • Le taux d’engagement que tu désires obtenir, par exemple un taux d’engagement de 5 %, etc.


Atteignable


Tu es une personne ambitieuse ? Tu as des rêves et tu es prêt(e) à tout mettre en place pour les atteindre ? Tu as raison de persévérer et de croire en toi ainsi qu’en ton projet. Sors de ta zone de confort et n’hésite pas à placer la barre haute. L’objectif que tu te fixes doit être un défi, un challenge motivant. Toutefois, pour réussir à atteindre ton objectif final, il ne faut pas te fixer des objectifs irréalistes.


Pour être sûr(e) que ton objectif soit réalisable, pose-toi les questions suivantes :

  • Ai-je les ressources ou les compétences suffisantes pour atteindre mon objectif ?

  • Si je ne les ai pas, puis-je les acquérir ?


À noter : il est possible que tu entendes parfois des termes synonymes à “atteignables”, tels que “acceptables” ou “ambitieux”.


Réaliste


L’objectif que tu te fixes doit également être réaliste. Ce terme se rapproche de la partie vue précédemment. Ici, il s’agit de prendre en compte les contraintes dans l’environnement. En effet, tu te doutes qu’un objectif utopique n’est pas forcément réalisable. Les défis que tu te lances doivent être réalistes pour que tu ne sois pas découragé(e), ni que tu abandonnes tes efforts pour les atteindre. Découvrir quel est le seuil du réalisme est important pour que tu reste motivé(e). Si tu travailles sur un projet avec une équipe, des collègues, des partenaires ou des associés, cela vaut pour eux aussi.


Tout objectif doit également être pertinent. C’est notamment vrai lorsque l’objectif principal est composé de plusieurs buts ou plusieurs étapes pour être accompli. Plutôt que de te frustrer et de t’arrêter en chemin, dédie ton énergie aux tâches importantes.


Comment définir les tâches importantes ? Tu dois apprendre à prioriser les opérations à accomplir en fonction des efforts et de la valeur produite par celles-ci. Si tu n’es pas familier(e) avec la loi de Pareto, voici le principe : il faut concentrer tes efforts sur les 20 % d’actions qui amèneront 80 % des résultats.


Temporel


Le dernier point est loin d’être négligeable. Il est même selon moi, l’un des objectifs SMART des plus importants lors de l’élaboration de tes objectifs. Tu l’as très probablement compris par toi-même, tu dois te créer un planning et te donner des deadlines ou dates butoirs. Pour aller plus loin encore, cela va même te permettre d’établir un plan d’action défini dans le temps.


Reprenons le cas du lancement d’un business en ligne. Dans les deux objectifs suivants, l’un d’entre eux aura beaucoup plus de chance d’être mené à terme. Nous avons le choix entre :

  • Lancer mon business en ligne ;

  • Lancer mon business en ligne dans 90 jours.

Bien évidemment, la seconde option est plus complète puisqu’elle indique une notion de temps. Se fixer un objectif temporel va permettre de respecter une échéance et bien plus encore. C’est une très bonne technique pour créer de la motivation et mesurer précisément son avancée.




Tu connais à présent les objectifs SMART en détail et les secrets d’une bonne formulation d’un objectif. Pour créer ton entreprise, entreprendre de nouveaux projets professionnels ou personnels, la méthode SMART peut t’être d’une très grande aide. Te créer de bons objectifs ne revient pas à rabaisser tes standards dans le but de les atteindre plus facilement. Au contraire. Structurer tes objectifs peut être un levier de croissance pour ton business. Cela peut aussi t’aider à gagner du temps, à optimiser tes heures de travail, à ne pas procrastiner et à avancer vers le succès. Toutefois, le monde et ton environnement sont en constante évolution. Tes objectifs d’hier, même bien structurés, seront peut-être obsolètes demain. C’est pourquoi même en utilisant les objectifs SMART, il faut savoir faire preuve d’adaptabilité pour pouvoir t’auto-évaluer, ajuster le tir et continuer à avancer vers le succès !



Connaissais-tu la méthode SMART ? L’utilises-tu pour structurer tes projets ?

Si tu as des questions supplémentaires sur le sujet, pose-les en commentaire et je serai ravi de te donner plus d’informations.

54 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout